Groupe de soutien

ANALYSES DES PRATIQUES ET SUPERVISION CLINIQUE

Il s’agit d’un dispositif d'élaboration de la relation de soin, d’aide ou d’accompagnement qui s'adresse à tout professionnel exerçant dans le soin, l’éducation ou le social : médecins, infirmiers, aides-soignants, travailleurs sociaux, psychologues, psychomotriciens, art-thérapeutes, enseignants, responsables de ressources humaines, coordinateurs, cadres techniques et hiérarchiques etc.


Elle concerne également dans le champ de l’entreprise, tous les professionnels qui exercent des métiers ou des fonctions comportant des dimensions relationnelles importantes : responsables de ressources humaines, managers, agents d’accueil, agents de services commerciaux, etc.


Ce dispositif de groupe a comme objet de travail l'investissement personnel de chacun dans sa pratique et cherche à mettre en lumière ce qui donne sens et cohérence à la vie professionnelle :

Les méthodes, les références conceptuelles

Le vécu émotionnel impliqué :

Dans la relation d’accompagnement - relation soignante, éducative, thérapeutique…

Dans la réalisation d’une tache donnée : investissement pour la conception et la production d’un service, ou d’un bien…

Dans cet espace bienveillant et sécurisant, nous travaillons en appui de situations de travail concrètes apportées par les participants, à partir des ressentis du professionnel : joie, colère, déception, impuissance, empathie, culpabilité...

Il s’agit d’un espace de développement professionnel, qui vise le déploiement des potentialités, de la créativité et de la satisfaction individuelle et  collective.​

OBJECTIFS

Favoriser l’élucidation des problématiques liées au travail par :

La mise en place d’un processus permettant l’appui mutuel des participants

L’émergence d’une élaboration collective à partir des ressources propres

Renforcer les qualités et compétences professionnelles par :

L'élucidation des contraintes et enjeux spécifiques de l’univers professionnel

Le soutien à l’identité professionnelle et aux références conceptuelles

Le développement des connaissances

L’ajustement relationnel

La supervision et l'analyse des pratiques existent également en individuel

Possibilité de l’inscrire sous statut de formation continue en tant que :

formation à partir de l’expérience.

 

AUTRES DISPOSITIFS DE GROUPE

Sans véritablement trouver de consensus dans la communauté scientifique, dans le champ sanitaire et social, un dispositif de groupe portant sur les pratiques professionnelles des participants peut se nommer de différentes façons et se décliner également sous des termes connus comme : la supervision clinique,  les groupes de parole ou les groupes Balint

La Supervision clinique de groupe

Ce terme est le plus souvent employé par les cliniciens et thérapeutes mais pas uniquement. Il s’agit d’un travail groupal d’orientation analytique et/ou de psychosociologie clinique portant sur les processus inconscients, à l’articulation du personnel et du professionnel. L’objet mis au travail est principalement le transfert, ce qui implique d’approfondir davantage l’analyse des résonances que cela suscite sur le plan personnel.

Le Groupe de parole

Ce terme regroupe des dispositifs bien souvent similaires à l’Analyse des pratiques ou à la Supervision clinique et se trouve employé la plupart du temps dans le milieu hospitalier des soins palliatifs qu’il s’agisse d’équipes mobiles ou d’unités de soins. Il a fait son apparition dans les années 90 afin de soutenir l’élaboration des professionnels évoluant dans un cadre qui implique de côtoyer la mort au quotidien.



​Le Groupe Balint

Il s’agit d’un dispositif réunissant régulièrement et sur une durée précise huit à douze professionnels exerçant la même profession comme des médecins, psychologues, travailleurs sociaux, cadres, etc., et ne se connaissant pas au préalable.


De nouveau, le groupe Balint propose de mettre au centre du travail la relation professionnelle/ patient-usager, en questionnant les processus transféro contre-transférentiels – conscients et inconscients- à l’œuvre dans cette relation. Dans un espace neutre, ce travail en groupe avec des professionnels d'institutions différentes a pour objet l'élaboration de cas cliniques.